Recrutement


Conducteur(trice) d’autocar

 

L’intérêt du métier de conducteur de car

 

Le métier de conducteur-receveur est un métier riche associant divers aspects:

  • la conduite
  • l’information à la clientèle
  • la vente des tickets de transport et le rendu de monnaie
  • la rédaction de bulletins de parcours
  • le nettoyage du véhicule

Le conducteur enchaîne différentes activités:

  • le ramassage scolaire (matin et soir)
  • la conduite sur ligne régulière
  • le transport occasionnel (transfert piscine, péri-scolaire) selon le poste

 

 

Les conditions de travail

 

Tous les postes proposés sont des postes à temps partiels, l’accès aux temps pleins se faisant par promotion interne.

Ils conviennent donc à des personnes qui souhaitent un complément de revenus: mères de familles, militaires retraités …

Pour ceux qui effectuent du ramassage d’enfants, le rythme suit généralement le rythme scolaire: 4 jours par semaine, pas d’activité salariée pendant les vacances scolaires …

Les temps de travail se situent le plus souvent entre 6h30 et 9h30 et entre 16h et 18h30.

 

 

Le travail au quotidien

 

Respect des critères de qualité et de contact clientèle

 

La qualité du service passe par:

  • le respect des horaires (prise de poste, passage aux arrêts, temps de pause)
  • le respect des consignes (itinéraires, travaux, notes de services)
  • le confort des passagers, grâce à une conduite souple, sans à-coups, adaptée à l’environnement (densité du trafic, conditions météorologiques …)

 

La qualité de la relation avec la clientèle est essentielle car les contacts sont quotidiens, tant avec les passagers qu’avec les parents venant conduire leurs enfants. Les enfants racontent parfois leurs petits tracas au conducteur qui, quant à lui, veille au respect des règles de politesse.

 

Conduite

La conduite d’un véhicule d’une vingtaine de tonnes suppose une bonne appréhension de l’espace pour savoir déterminer les gabarits et décider de la manœuvre appropriée, ainsi que d’une bonne acuité visuelle et auditive.
Elle suppose également un respect extrêmement strict du code de la route, afin de ne pas faire l’objet d’un retrait de permis qui entraînerait pour le conducteur la perte de son emploi.

 

Polyvalence

Le conducteur doit être à la fois concentré sur la conduite de son véhicule et apte à assurer d’autres tâches (information à la clientèle, vente de titres de transport, rendu de monnaie) qui se font parfois simultanément.
Le conducteur doit également faire preuve de polyvalence en raisons des différentes lignes qu’il parcourt. Une bonne mémoire est indispensable pour ne pas confondre les itinéraires et les arrêts.

 

Prise de décision

En cas de problème, le conducteur a pour consigne d’appeler le service exploitation et de suivre les indications qui lui sont données.
Toutefois, il doit aussi être capable d’un minimum d’autonomie pour déterminer quelle est la meilleure solution.

 

Sécurité

Nous devons assurer la sécurité des biens et des personnes que nous transportons.
Le conducteur doit donc être attentif à ce qui se passe dans son véhicule, tout en restant concentré sur sa conduite et sur celle des autres usagers de la route.

 

Organisation personnelle

L’organisation est déterminée à l’avance par la feuille de route et le recours au service exploitation est systématique en cas d’incident.

 

 

Les aptitudes indispensables au métier de conducteur

 

Aptitudes physiques

  • Bonne résistance physique, afin de supporter une station assise prolongée, des horaires décalés de repas (ou des repas rapides) ou, parfois, des situations de tension.

 

Aptitudes cognitives

  • Savoir lire et écrire, pour obtenir le permis de transport en commun et rédiger un constat ou un rapport
  • Savoir compter, pour rendre la monnaie
  • Comprendre une carte routière ou un plan sommaire, et une feuille de route
  • Avoir une bonne mémoire, afin de retenir les trajets et les demandes des passagers
  • Avoir le sens de l’orientation
  • Avoir des notions de base en mécanique pour effectuer un diagnostic de pannes simples

 

Aptitudes comportementales

  • Bon relationnel avec les voyageurs
  • Calme et courtoisie
  • Vigilance permanente

 

 

Vous êtes intéressé(e) ?

 

  • Vous avez plus de 21 ans et le permis D* (Transport en commun)

Vous pouvez nous envoyer un CV, une lettre de motivation, une photo récente et nous étudierons votre candidature.

  • Vous avez plus de 21 ans et le permis B

Une formation au permis D* (Transport en commun) peut vous être proposée par l’ANPE de votre commune.

 

 

Tout au long de votre carrière, vous serez accompagné(e) par nos responsables et, plus particulièrement, par le service Formation (constat, code de la route, perfectionnement à la conduite, FCO, qualité de service …)

*Selon la législation en vigueur, le permis D n’est valable qu’à condition d’avoir la FIMO (dispensée par un organisme de formation) et la FCO (Formation continue en entreprise)

 

 

Postuler en ligne